Nouveau topo Aiguilles Rouges II light

Le nouveau topo Aiguilles Rouges II light est dans les bacs chez (...)

Le nouveau topo Aiguilles Rouges II light est dans les bacs chez (...)

Il existait « l’envers » du Mt Blanc, « l’envers » des Aiguilles de Chamonix : on parlera désormais aussi de « l’envers » des Aiguilles Rouges !

Michel Piola vient de sortir en effet son tout nouveau topo Aiguilles Rouges II light qui présente d’innombrables bijoux d’escalade « plaisir » ou de caractère plus ambitieux, entre le col des Montets (F) et les doux rivages du lac d’Emosson (CH).
Cette région est accessible rapidement depuis la Suisse Romande via le col de la Forclaz (Martigny) ou depuis Chamonix.
De nombreux secteurs y sont décrits pour la toute première fois, à l’image des raides piliers de l’Aiguille de Mesure, des « big walls » de plus de 20 longueurs au Mt Oreb et aux Cornes de Loriaz, des sites de moulinettes de Tré-les-Eaux, de la Léchère ou de Bouchy d’en bas.
L’auteur a eu un véritable coup de cœur pour ce massif sauvage et authentique, « caché » par rapport à la vallée de Chamonix, idéal en escalade automnale ou printanière tout autant qu’en été.
Particularité de cette partie orientale des Aiguilles Rouges : en parallèle aux voies entièrement équipées, il vous est proposé de nombreux itinéraires de classe à protéger sur coinceurs, une entité généralement rare sur ce rocher très compact qu’est le gneiss.

0 vote
JPEG - 93.9 ko